animesuniverse.blog4ever.com

Animes Universe

5. Les idées reçues

On continue notre voyage dans l'univers des mangas et des animes. Nous avons ce que c'était (en survolant), et les différents types de genres d'œuvres qui peuvent exister. Malgré tout cela, et j'ai pu le constater par moi-même étant une fan aussi, il existe dans la tête des gens, des résidus de stéréotypes qu'il est dur d'enlever.

J'aimerai donc faire un petit tour des idées reçues les plus courantes autour des mangas / animes afin de les rayer une bonne fois pour toute (si possible). Si jamais il vous en venait d'autres à l'esprit, pas de problème il est possible de les rajouter et d'en discuter. Alors n'hésitez pas à laisser des commentaires!

Pour les exemples que je serais amenée à donner, je m'inspirerai des animes (et mangas) que j'ai déjà vu ou que je suis en train de voir, donc soyez indulgents ^^

Une dernière chose. J'écrirai ci-dessous le terme manga. Mais c'est dans un but purement pratique. Alors quand vous verrez le terme "manga" dans cet article, comprenez "anime/manga/film d'animation". Je n'ai pas non plus fait de classification, donc les idées reçues ne sont pas dans un quelconque ordre d'importance ou autre.

Aller, c'est parti!

 

 

FF8_Cactuar.pngFF8_Cactuar.pngFF8_Cactuar.pngFF8_Cactuar.png

 

 

 

Les mangas, c'est tous les mêmes

 

C'est faux.

Il existe énormément de genre de mangas, comme nous avons pu le voir dans un précédent article.

Les thèmes abordés peuvent aller du plus simple : un voyage, des personnages mignons et un but tout aussi simple : tous les attraper pour devenir le meilleur. Je ne donne pas de nom je pense que vous avez tous compris de quoi je parle.

Aux sujets un peu plus profond et parfois noir. Par exemple : après la chute de l'humanité, suite à des manipulations génétiques sur des plantes, les survivants se retrouvent soumis à ces dernières et font ce qu'ils peuvent pour survivre (cf : Origine).

Cuisine, politique, histoire, football, basket-ball, policier, histoire d'amour, mort vivants, supers héros, etc... On trouve énormément de styles de mangas.

Alors certes, je peux comprendre que certains mangas entrant dans une même case de thème puissent sembler similaires, et ce surtout de nos jours où il n'est pas évident d'innover. Mais quel que soit les mangas que vous prenez, poser les côte à côte et étudiez les un peu plus profondément. Vous verrez alors qu'ils se distinguent. Soit par la manière dont le créateur va décider de faire évoluer les personnages, soit par le développement de l'histoire même. Enfin bref, on dit toujours que les faits sont mieux que les mots alors prenons un exemple.  

Love Live School Idol Project

Aikatsu!

love_live.jpg aikatsu.jpg
Thème les idoles solaires les idoles
Personnages 9 jeunes étudiantes

8 jeunes étudiantes

Environnement L'école et le pays

L'école et le pays

Histoire

L'école est sur le point de fermer faute de nouvelles inscriptions.

Les filles décident de former un groupe afin de participer à une compétition très prisée pour attirer de nouvelles étudiantes.

Ichigo décide de suivre sa meilleure amie dans une école réputée qui forment les meilleures idoles.

Elles finissent par créer un groupe avec d'autres élèves afin de faire rêver le plus possible leur fans.

Vous pouvez faire le test avec d'autres œuvres, vous verrez ça marche tout pareil ^^

 

 

 

Les mangas, c'est pour les enfants

 

C'est faux.

Nous l'avons également vu dans l'article sur les différents genres, il y'en a pour tous les publics. Les plus fréquents sont effectivement pour de jeunes spectateurs/lecteurs, mais c'est tout simplement parce qu'ils sont la source principale de consommation. C'est loin de représenter l'ensemble des œuvres.

Un adulte pourra effectivement accrocher au côté un peu soft d'un manga tel que Capitain Tsubasa (= Olive et Tom en français), de la même manière qu'un "enfant". Mais déjà là, ce dernier ne captera peut-être pas toute les subtilités que l'auteur a voulu faire passer, alors je doute que vous puissiez lui mettre dans les mains un manga tel que Nana... Bon mettons que vous le fassiez. Je serais curieuse de savoir comment vous allez lui expliquer tout les déboires psychologiques des protagonistes.

De la même manière, jetez un coup d'œil à Heads. Pour faire simple, et pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire, un homme finit par se faire greffer un bout de cerveau d'un autre, et la personnalité d'origine finit par refaire surface, lui faisant faire des choses qu'il n'aurait jamais imaginé (et un peu trash). Trouble de la personnalité, dépression, meurtre, devoir négocier avec l'environnement social de soi-même et de son "double"... Si vous trouvez que c'est pour des enfants, j'ai dû rater quelque chose!

 

 

 

Les mangas, c'est violent

 

Aaah, qu'est ce que j'ai pu l'entendre celui-là! Mais c'est faux.

Bon, je peux comprendre que des petits bonshommes qui volent dans les airs en se lançant des boules d'énergie à la figure puissent en choquer plus d'un. Mais ne venez pas me dire que c'est le cas de TOUS les mangas, non par pitié! En plus comme on l'a déjà vu, les mangas violent sont ciblés pour une certaine catégorie de la population (généralement fin adolescence et/ou adulte). Qu'une personne décide d'elle même d'aller vers cette catégorie, c'est son problème après tout, mais comment pouvez vous généraliser je ne comprends pas? Vous ne me croyez toujours pas? Très bien alors dites-moi où vous voyez de la violence là dedans : 

Kuroko's Basket

Ao no Exorcist

Card Captor Sakura

Naruto

On suit la progression d'une équipe de basket et de ses membres Le protagoniste découvre ses origine et fait ce qu'il peut pour cacher son secret et garder ses amis La jeune fille perd des cartes magiques et doit se lancer à leur poursuite pour éviter que ces cartes ne posent des problèmes dans le monde Après la mort de ses parents et s'être fait insérer un démon dans le ventre, il doit faire ce qu'il peut pour se trouver des amis ou se faire accepter de son village

Je vous voit venir, bande de petits filous!

Vous allez me dire que dans le dernier cas, il y'a des combats et de la violence. Et je vous direz bien sûr (ce serait stupide de dire le contraire). Mais la population cible de cette saga est censée être en âge (adolescents ou jeunes adultes) de comprendre le développement de l'histoire et le sens sous-jacent à tous ces combats. Vous allez me dire c'est bien beau tout ça, mais ce ne sont encore que des mots. Ok! Alors décortiquons brièvement tout ça ensemble.

 

Les scènes de combats sont focalisées sur certaines périodes de l'histoire, représentant le développement du personnage principal. Voyons quelques exemples.

La saison 1 / Naruto : 

- au début : Naruto combat des soldats car on lui a demandé de voler un parchemin secret et qu'il s'est fait repérer. Au cours de ce combat, il évolue en devenant capable d'utiliser une technique qui lui a toujours posé problème. En faisant ça, il sauve son mentor et obtient sa reconnaissance.

(combat =recherche de reconnaissance)

- au milieu : afin d'obtenir un nouveau "grade", les étudiants de l'académie doivent s'affronter afin de montrer aux villageois et aux chefs de villages, leurs compétences de combats, de travail d'équipe et tactiques.

(combat = initiation, mise en évidence des compétences)

- à la fin : son meilleur ami a décidé de s'engager sur un terrain glissant et de suivre des personnes louches afin de se donner les moyens de réaliser sa vengeance. Pour le sauver des ténèbres et le ramener au village, notre jeune héros va affronter les différents ennemis qui se dressent entre eux avec ses autres camarades.

(combat = tentative de sauvetage)

 

Bref tout ça pour dire: les mangas violent, ou hyper-violent, certes ça existe. Mais les cibles sont définies. Pour les autres catégories, la violence n'est pas gratuite et il faut juste prendre le temps de se pencher dessus pour comprendre, plutôt que juste faire "pff" et tourner le dos ou l'interdire. Et si vous pensez qu'une personne peut devenir violente juste en lisant un manga ou en regardant un épisode/film, ma foi, vu ce qu se passe dans le monde et avec ce qu'on voit à la télé, je doute que ce soit la source réelle du problème, et ça pourrait sans doute se passer avec n'importe quoi d'autre. Mais cette dernière réflexion n'engage que moi.

 

 

 

Les mangas, c'est vulgaire

 

C'est encore une fois plus ou moins faux.

On pourrais donner la même explication que pour la violence. Les scènes pouvant être choquantes ne sont pas destinées pour des jeunes ou très jeunes enfants. Ainsi, les mangas que l'on considèrent comme vraiment vulgaire (style hentai yaoi, etc...) sont destinés à un public adulte. Pour les plus soft, on va plutôt utiliser le terme "ecchi". J'entends par là que le côté "coquin" va être suggéré plus que vraiment montré. Les "parties sensibles" seront voilées soit par de la fumée, soit par de la mousse etc...

Si vous voulez des exemples, on peut citer le sexy jutsu de Naruto, les péripéties des vêtements ou situations des filles de Love Hina, la fille/chat dans Soul Eater et j'en passe.

De la même manière on ne peut pas dire qu'un jeune homme qui saigne du nez soit vulgaire.

Ces suggestions on pour seul but le fan service. J'entend par là tout ce qui a pour but (hors de la trame principale de l'histoire) à fidéliser ou plaire au lecteur, à entretenir le fantasme (fille en maillot de bain, maid en costume de soubrette, poitrine avantageuse, etc).

Et toujours dans la même vaine, si on devait comparé un ecchi avec la musique de certains auteurs actuels, je trouve qu'il y'a plus de soucis à se faire de ce côté là. Pareil pour pas mal de séries qui font le buzz actuellement. 

 

 

 

Les mangas, c'est toujours des filles avec des poitrines énormes

 

C'est faux.

On vient de voir que ça fait partie du fan service. Ce style de personnage est souvent placé dans une situation humoristique, et ne représente qu'une infime part des filles. Il existe beaucoup de personnages féminins (notamment dans la tranche d'âge de cible majoritaire : jusque 15-16 ans) qui sont loin d'avoir une poitrine à la Lara Croft. 

Vous avez toujours des doutes? Très bien. Alors faisons un tour d'horizon pour essayer de vous convaincre.   

Card Captor Sakura

Saki

Fruits Basket

Naruto

Bleach

Soul Eater

sakura.jpg

Sakura

saki.jpg

Saki

tohru.jpg

Tohru

sakura-n.jpg

Sakura

rukia.jpg

Rukia

Maka.jpg

Maka

Cette liste est loin d'être exhaustive, et je vous laisse le soin de la continuer ^^

 

 

 

Les mangas, c'est toujours dessiné de la même manière : yeux énormes et petit corps

 

Celle là encore, le nombre de fois où on m'a fait cette réflexion... Mais c'est encore une fois faux.

Le style de dessin va dépendre de plusieurs éléments :  le style du mangaka, les cibles prévues et son genre.

On nous a habitué depuis notre enfance au style Dragon Ball où Olive et Tom. C'est le plus classique, le plus courant je dirais. C'est dans ce type d'œuvre que les yeux sont gros, notamment pour les dessins des enfants ou des réactions enfantines. Ils peuvent également servir à exagérer ou renforcer une émotion. Mais il en existent beaucoup d'autres avec des traits plus adultes ou réalistes. Ils correspondent aux tranches d'âges supérieures mais pas obligatoirement.

Quand au petit corps, n'allez pas dire ça aux auteures de Clamp ahah (pour ceux qui ne connaissent pas elles ont l'habitude de faire des personnages avec des membres un peu démesurés). 

Quand ça change vraiment de ce qu'on a l'habitude de voir, ça peut sembler mal dessiné. Mais c'est juste que ça chamboule notre vision habituelle, c'est tout. 

Pour ceux qui auraient encore quelques doutes, voici une nouvelle série d'exemple. 

XXX Holic

Heads

Nana

Monster

Gangsta

xxx-holic.jpg

heads.jpg

nana.jpg

monster.jpg

gangsta.jpg

Et voilà. Quelques exemples ont suffit à vous montrez qu'on peut vraiment avoir de tout. Grand corps / grands yeux, corps normal / petits yeux, corps normal grands et petits yeux, etc... Il y'en a pour tout les goûts. Après c'est juste une question d'affinité.

Personnellement, j'ai beaucoup de mal avec les dessins réalistes. Donc si l'histoire ne me passionne pas dés le début, j'ai tendance à aller voir si mon bonheur ne se trouve pas ailleurs. Mais de temps en temps j'ai eu de très bonne surprises ^^

 

[ Édit suite au commentaire d'araragi : les yeux énormes :

Cela serait dû à une influence américaine datant de l'après guerre au cours de laquelle, à travers différents films d'animation, les japonnais ont découvert la palette énorme d'expression qu'offre cette caractéristique anatomique.]

 

 

 

Les mangas, c'est impossible à lire parce que c'est écrit à l'envers

 

-.-' C'est archi-faux.

Ce n'est pas impossible, c'est juste un manque de volonté. On a tous appris à lire dans le même sens et on a forgé une "habitude de lecture", rien de plus. Pour pouvoir lire un manga, il faut juste se forcer à mettre cette habitude de côté le temps d'une lecture. Quelques fois on vous propose même une page "modèle" pour vous aider à vous y retrouver. Ou alors, en dernier recours, regarder l'anime s'il existe.

Pour ceux qui ont vraiment du mal à s'y faire, quelques maisons d'éditions proposent certaines œuvres en sens "habituel" de lecture (cf: Tokyo Mew Mew chez Pika par exemple). Je ne sais pas si ça vous fait la même chose, mais c'est avec celles là que j'ai du mal. J'ai tellement pris l'habitude, que j'ai tendance à m'emmêler les pinceaux dans les cases ^^ Je sais que c'est passagers et que je vais finir par reprendre le fil, mais j'ai toujours besoin d'un temps d'adaptation. Je trouve également ça dommage. Pour moi c'est un peu comme dénaturer le volume d'origine. Mais bon, je sais qu'il en faut pour tout le monde... 

 

 

 

Les mangas, c'est ennuyeux parce que c'est en noir et blanc

 

Oui et non. Je reconnais que pour les habitués ds bandes dessinées, ça peut choquer un peu au début. Mais encore une fois c'est juste une question d'adaptation.

Cela étant, certains auteurs offrent des  pages en couleurs en début de tome de temps en temps, ou font des livres d'illustrations en éditions limités uniquement en couleurs. Mais il faut prendre en compte le fait que ces parutions en noir et blanc permettent la vente avec un coût moindre. Et quand une saga comportent bon nombre de tomes (jusque 38 pour Samouraï Deeper Kyo, et 70 pour Bleach alors que l'histoire n'est pas encore terminée), il vaut mieux rentabiliser au mieux pour pouvoir garantir aux lecteurs leur dose quotidienne de lecture ^^

En plus, l'utilisation des trames et la qualité des dessins, permettent, sans l'utilisation des couleurs, d'éviter de rendre les pages monotones, et de donner vie aux personnages et paysages de manière simple mais efficace. 

 

 

 

Les mangas, ça abrutise

 

Bon, alors là! C'est sûr qu'en faisant la synthèse de toutes les idées reçues qui courent, on en arrive là. Mais franchement? Je pense plus tôt que c'est les incultes ou ceux qui ne veulent pas faire l'effort d'y jeter un œil qui disent ça.

Les histoires sont de différents genres. Les thèmes aussi. Comme voulez-vous ressortir abrutis de tout ça? Certaines œuvres ont même été spécialement crées pour transmettre du savoir. Et ce, de manière plus ou moins explicite. Adaptation d'œuvre littéraire, basé sur des faits historiques, ou encore carrément conçu comme outil pédagogique. Je vous mets ici quelques exemples animes/mangas (je ne les connais pas tous) alors libre à vous d'aller faire leur découverte!  

Adaptation d'œuvre littéraire

Basé sur des faits historiques

Conçu comme outil pédagogique

Apprentissage rapide / survolé

Les Misérables (V. Hugo) : édition Soleil

L'histoire des trois Adolf (O. Tezuka) : édition Tonkam

Manga Science : contenu vérifié par des spécialistes. Différents thèmes abordés

Silver Spoon : travail à la ferme

Le Rouge et le Noir (Stendhal) : édition Soleil Isabelle de Paris (T. Shudo) : guerre franco-allemande 1870

Edu Manga : édition Educational Series. Biographies de personnalités célèbres

Saki : majhong

Roméo et Juliette (Shakespeare) : The Manga Edition Les Trois Mousquetaires (C. Biern Boyd) : 1625 sous le règne de Louis XIII

The Manga Guide To... : édition Ohmsha. Différents sujets abordés

Bakuman : création de manga

Pour la dernière catégorie, je vous l'accorde, les sujets ne sont pas décortiqués en profondeur (et encore ça dépend des œuvres). Cela étant, beaucoup de choses sont faites pour que des sujets, souvent considérés comme rébarbatifs, soient accessibles au plus grand nombre, de façon ludique. Après tout, tout le monde sait qu'apprendre en s'amusant il n'y a rien de mieux!

Tous les mangas n'ont pas valeur éducative, mais c'est comme pour tout. Ils peuvent être utilisés en aide, comme nous venons de le voir, mais un manga ne remplacera jamais un livre de cours ou un professeur. Pour la grande majorité, il s'agit plus d'œuvres de divertissement. Mais des petites touches d'histoire par-ci, des explications de jeu national par-là, je ne trouve pas que ça puisse abrutir quelqu'un. Encore une fois ça n'engage que moi.

 

 

FF8_Cactuar.pngFF8_Cactuar.pngFF8_Cactuar.pngFF8_Cactuar.png

 

 

J'arrive au bout de mon petit exposé. J'espère que ça aura permis à certains(es) de briser des a priori, ou les aura poussé à aller voir de plus près ce que sont vraiment les mangas / animes. 

Je sais qu'il existe beaucoup d'autres idées reçues sur le sujet, mais j'ai mis celles qui me passaient par la tête. Comme je l'ai dis en début d'article, si vous en avez d'autres n'hésitez pas à me le faire savoir!

 

Pour la suite de cette catégorie "de quoi parle-t-on?", je pense que j'essayerai de rentrer un peu plus dans le vif du sujet : la création d'un manga et/ou anime, la publication, etc...

J'espère que ça vous plaira ^^

 

 

 

 

 




27/01/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres